Bonjour à tous!

 

Me voilà remise de mon voyage à Ouagadougou dans le cadre du Festival d'art de rue "Bienvenue chez nous" où je croquais avec quelques autres artistes-carnettistes (dont je vous parlerai ultérieurement). Notre exposition "Carnet de voyage, un art de rue" est visible actuellement jusqu'au 23 février à l'institut français de Ouagadougou ! ;)

 

Je vous dévoile ici, un de mes premiers croquis de mon carnet perso.

Il s'agit de la jeune serveuse du maquis (= petit restau de bord de route) situé en face de notre résidence. Je me rends compte, avec la photo, que je lui ai peut-être affiné les traits de son visage tout rond.

 

 

Aïda a Napam Beogo Ouagadougou

 

Là-bas, à Ouaga, les serveuses sont appelées "Ma chérie !". Une manière douce locale d'interpeller pour commander un bon riz gras ou un plat d'Alokos fraîchement grillées (= bananes plantains frites)avec une bière gigantissime Brakina (65 cl !! Le double de chez nous!) :-)

 

Aïda- ma chérie- ouagadougou