Bonjour !

 

Excusez-moi si j'ai été un peu absente cette semaine, je suis en plein travail! Mais je ne vous oubli pas!

Je viens aujourd'hui vous faire un petit topo sur l'aquarelle. Ceux qui me suivent sur facebook savent que j'ai récemment acquis de nouveaux pinceaux et papier d'aquarelle, et j'en suis tellement contente que je vais vous faire un petit compte rendu du matériel et de ses effets sur le dessin !

En effet, un bon matériel optimise sans conteste vos talents. Cela ne fait pas l'artiste mais cela met en valeur son potentiel.

Voilà ma dernière aquarelle réalisée d'après une rencontre cet été, sur la plage de palolem Beach, dans le sud de l'état de Goa.

 

              Aquarelle femme inde- goa

 

Cette fois-ci je choisis de travailler l'aquarelle de manière plus traditionnelle : sur un papier spécial aquarelle de 300gr avec des lavis, transparences... bon d'accord, je n'ai pu m'empêcher de coller des impressions de bois gravés indiens et de dessiner des motifs, mais que voulez-vous, je n'aime pas les aquarelles trop sages (en tout cas je n'aime pas chez moi, même si parfois j'admire chez les autres).

 

Pour que vous compreniez l'importance du matériel, je vais vous montrer l'inmontrable : l'échec qui va rester au fond du tiroir, le dessin qui ne nous satisfait pas et nous pousse à recommencer.(Attention les yeux lol)

 

 

 

photo-3

 

Avant : (on ne se moque pas hein... ;) )

Un papier non adapté : 170gr pour dessin

un seul pinceau (petit gris N°10 de chez Raphaël).

On peut noter que les couleurs ressortent moins bien, les lavis sont cotonneux... le papier absorbe les couleurs.

Bref, cela donne un air vraiment amateur au résultat de l'image.

 

 

 

 

  

extrait aquarelle femme goa- r+c

 

Après (ci contre) : ha on voit mieux la différence n'est-ce pas ?

Lorsque l'on dit qu'une image vaut milles mots, en voici l'exemple.

Matériel utilisé :

- papier d'aquarelle 300gr à grain fin (gerstaeker)

- pinceau mouilleur (à lavis)- en poil de  N°5 (Gerstaeker). Poils extra fins de chèvre du tibet.

- pinceau à pointe extrafine aquarelle en poil de martre N°4 (Kolinski-Raphael)

- pinceau repiqueur (extrat court) N°1, en poil de martre(Kolinski -Raphael)

 

 

 

L'importance de travailler avec plusieurs pinceaux de tailles et formes différentes fait son résultat.

Le pinceau à Lavis, permet de mouiller le papier généreusement car de part sa forme, il se gorge d'eau.

Il garde ainsi bien la couleur, si bien qu'il n'est pas utile de retremper sans arrêt son pinceau.

Un indispensable!

Le pinceau à pointe extra fine est parfait pour maitriser les détails, être précis, tandis que le "repiqueur" vraiment petit, va permettre de faire des traits très fins et des miniatures, des rehauts.

 

plateau materiel aquarelle

 

Voilà ma dernière aquisition côté pinceaux qui accompagne ma vieille boîte d'aquarelle (Daler-Rowney)

Je tiens aussi à parler du savon spécial pour pinceaux "Brush cleaner" de chez "the masters". Ce n'est pas une fantaisie : il est conçu pour entretenir et conserver le bon poil des pinceaux. En plus d'être efficace, il sent bon la tarte au citron meringuée, un effet très agréable à l'utilisation ! de plus il nettoie tous les médiums (aquarelle, huile, acrylique...)

J'ai aussi de la même marque le savon spécial artiste (qui lui n'a pas une odeur aussi agréable, mais des petits grains exfoliants) . Il est très efficace pour ôter les tâches de peintures fraîches sur les sols et vêtements (et les mains). 

Voilà, le pinceau Kolinski "pointe extra fine" est mon coup de coeur et le petit savon pour pinceaux également. Et vous, quel est votre pinceau préféré ?